Les mois Goutez Lotbinière

Manger local, c’est génial!

Quels sont les impacts réels de « Manger local » sur la santé, la communauté et l’environnement ? Voici le 2ième article réalisé dans le cadre des Mois Goutez Lotbinière qui répond à cette question.

Manger local, c’est génial… pour l’environnement!

Mettre les produits locaux au cœur de notre alimentation peut contribuer à réduire considérablement notre empreinte environnementale et à instaurer un système alimentaire durable dans notre communauté.

En moyenne, au Québec, notre assiette génère 2,5 tonnes équivalent de COpar an, ce qui représente le quart de nos émissions de gaz à effet de serre (GES). Ce chiffre impressionnant a été établi par le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) en prenant en compte le cycle de vie complet des aliments, de la production à la consommation, en incluant le gaspillage.

Acheter des aliments locaux utilisant le minimum d’intrants chimiques tels les fertilisants et les pesticides et ayant des méthodes de production peu gourmandes en énergies, contribue non seulement à diminuer nos GES mais aussi à protéger le patrimoine agricole : sol, eau, biodiversité et savoir-faire.

Nos aliments parcourent en moyenne 2600 km avant d’arriver dans nos assiettes. Choisir des produits locaux a pour effet de raccourcir et de simplifier la chaîne de distribution. On réduit ainsi la consommation d’énergie, le suremballage et le gaspillage causés par le transport, l’entreposage et la mise en marché des aliments.

Selon l’étude du CIRAIG, 50 % des GES de notre assiette proviennent de produits d’origine animale. C’est pourquoi plusieurs consommateurs choisissent d’augmenter la part des protéines végétales dans leur menu et se tournent vers des producteurs locaux ayant une approche écoresponsable pour s’approvisionner en protéines animales.

Depuis un siècle, quelque 75 % des variétés de plantes cultivées ont disparu, selon les estimations de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Elles ont été remplacées massivement par des variétés à haut rendement, génétiquement uniformes, souvent brevetées et associées à l’utilisation systématique d’engrais chimiques et de pesticides. La FAO considère que cette perte majeure de biodiversité agricole fragilise considérablement le système alimentaire mondial.

Les consommateurs sont de plus en plus conscients que les choix alimentaires qu’ils font aujourd’hui auront un impact direct sur les produits qui seront disponibles dans le futur. Choisir d’encourager les producteurs locaux qui utilisent des semences traditionnelles, souvent mieux adaptées au milieu et moins vulnérables, ou les introduire dans notre potager, sont des manières efficaces de préserver la biodiversité agricole acquise sur des millénaires.

En résumé, viser une plus grande autonomie alimentaire dans notre communauté, basée sur une agriculture durable, saine et variée, est une des clés pour atteindre nos objectifs de diminution de GES. Cette prise en charge de notre alimentation permet également d’atténuer notre vulnérabilité au réchauffement climatique et aux produits d’importation et freine la perte de biodiversité.

Cuisiner local, c’est génial!

Ateliers culinaires virtuels qui mettent en vedette les produits locaux Offerts gratuitement 

OCTOBRE 

Samedi 24 octobre, de 9 h à 11 h 30 (atelier virtuel)
La cuisine végétarienne aux saveurs d’automne avec le chef-cuisinier Simon McGrath-Martel
Inscription obligatoire via ce LIEN

NOVEMBRE 

Samedi 7 novembre, de 9 h 30 à 11 h 00 (atelier virtuel)
Vide-frigo avec Élisabeth Paradis, Dt.P du Groupe Promo-Santé Laval 
Inscription obligatoire via ce LIEN

INFORMATIONS: Karine Marcoux,  Conseillère en développement local et communication, SADC de Lotbinière : 418 728-3330, poste 226

Les ateliers sont réalisés dans le cadre des “Mois Goûtez Lotbinière” grâce à une collaboration entre Demain LotbinièreGoûtez Lotbinière , PDZA de Lotbinière, la SADC de Lotbinière et 100 degrés.

Dans un souci de mettre en valeur les actions responsables des entreprises du territoire, la SADC de Lotbinière a invité les entreprises à présenter leurs gestes concrets. Celles-ci avaient jusqu’au 21 août pour participer. Voici-ci dessous une entreprise qui a retenu notre attention.

Des actions responsables au siège social de Laurier-Station

Chez Promutuel Assurance Chaudière-Appalaches, le concept de responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) se vit depuis plusieurs années, dans de petits et grands gestes.

Plusieurs de ces actions concernent le volet environnemental. Dès la construction du siège social il y a plus de 10 ans, la géothermie a été intégrée ainsi que l’éclairage DEL. Des systèmes automatisés ont aussi été installés pour diminuer le chauffage à la fin de la journée de travail et fermer les lumières lorsqu’il n’y a plus d’activités dans une pièce.

« Non seulement c’est bon pour l’environnement, mais il y a aussi un impact sur nos frais. Je pense que c’est ça la beauté du virage environnemental : tout fait du sens », soutient Anne Vaillancourt, directrice générale de Promutuel Assurance Chaudière-Appalaches.

À preuve, le virage « sans papier » qui est avantageux en termes environnemental, financier et d’efficacité. « Avec le regroupement des trois sociétés, je me promenais beaucoup d’un bureau à l’autre. Je ne peux pas traîner toute la paperasse partout, c’est un non-sens! », souligne madame Vaillancourt en ajoutant que le récent passage obligé au télétravail a montré toute la pertinence de ce choix.

Mais comment arriver à faire changer des méthodes de travail si profondément ancrées? « On y est allé progressivement. Au début, on a commencé par faire des impressions recto verso avec les imprimantes, puis on a cheminé. On a aussi donné de la formation. Avec le temps, chacun change ses habitudes », explique madame Vaillancourt. Certaines demandes de mesures finissent même par venir directement des employés.

La mise en place d’un « Espace client » sur le site web est également une belle avancée environnementale sur laquelle Promutuel compte continuer d’investir. Maintenant, chaque client peut avoir accès à son contrat d’assurance en ligne plutôt que de recevoir une liasse de feuilles par la poste.

La dernière mesure instaurée est l’élimination des bouteilles d’eau en plastique. Maintenant, les gens ont accès à des fontaines qui filtrent l’eau du robinet et se sont vu offrir par leur employeur une bouteille réutilisable.

Masques lavables, sacs réutilisables, réutilisation des chandails d’entreprise lors des événements sportifs ou autres sont quelques-unes des autres mesures prises pour être une entreprise plus « verte ».

La RSE, c’est aussi s’impliquer socialement. À ce titre, Promutuel Assurance a prévu, lors du réaménagement de ses bureaux, un accès à l’une de ses salles afin qu’elle puisse être prêtée gratuitement aux organismes communautaires de Laurier-Station. L’équipe participe également à des défis d’entreprise encourageant les saines habitudes de vie en plus de s’être déjà jointe à la Mission 100 tonnes visant à retirer les déchets des cours d’eau.

 

 

 

Linkendin
Facebook

La SADC est fière d’encourager l’adoption de pratiques responsables !

 

Depuis 2006, différentes initiatives d’attraction et de rétention de la main-d’œuvre sont organisées grâce à l’implication de partenaires qui s’impliquent au sein du  « comité main-d’oeuvre Lotbinière » (organismes de développement économique, établissements d’enseignement, élus, entreprises, etc.).

Malgré la situation actuelle, les membres du comité demeurent actifs et proposent des actions pour soutenir les entreprises du territoire.

Offensive Emploi Lotbinière

Le Comité offre la possibilité aux employeurs de Lotbinière de s’afficher gratuitement comme étant à la recherche de main-d’œuvre par le biais d’une campagne de promotion qui se déroulera du 31 octobre au 15 novembre 2020.

Intéressés ? Inscrivez-vous par le biais de ce lien d’ici le 20 octobre.

Opération promotion étudiant

Cette activité vise à promouvoir les employeurs de Lotbinière disposés à accueillir les personnes étudiantes ou les stagiaires au sein de leur organisation. Une campagne de promotion numérique sera réalisée au cours du mois de février 2021 afin d’attirer les étudiants vers les employeurs affichés sur la page web des Rendez-vous emploi Lotbinière.  Les détails entourant cette initiative seront divulgués prochainement.

Informations
 Karine Marcoux, 418 728-3330, poste 226.
Judith Riopel, 418 888-8855, poste 226.

 

La pandémie nous a amenés collectivement à poser un nouveau regard sur notre alimentation et à privilégier davantage les produits locaux et l’autonomie alimentaire.

Il y a plusieurs façons de manger local et chaque petit geste compte. Il n’est pas nécessaire de faire un virage 100 % local pour avoir un impact positif. Petit à petit, on prend plaisir à savourer les aliments locaux et bientôt, on ne peut plus s’en passer.

C’est afin d’aider ses clients à identifier les produits de Lotbinière que le Métro de Sainte-Croix a collaboré avec la SADC de Lotbinière et la Table Goûtez Lotbinière à un projet de conception d’affiches apposées sur les étagères mettant en valeur des producteurs d’ici.

Au total, six producteurs agroalimentaires de Lotbinière sont mis en vedette sur les étagères du Métro de Sainte-Croix.   «  Lorsqu’on parle d’achat local, je pense que tout le monde doit faire sa part, les municipalités, les entreprises, les citoyens, bref tous doivent contribuer et je suis fière de participer à ce mouvement » mentionne Mylene Dubuc responsable du Métro de Sainte-Croix.

Voici la liste des producteurs qui ont participé au projet et que vous retrouverez plus facilement au Métro de Sainte-Croix :

Ouvrez l’œil au supermarché !

De plus en plus d’épiceries se dotent de méthode d’affichage et de politique d’approvisionnement favorisant les produits locaux. Pour faire des choix éclairés, prenez le temps de lire les étiquettes des produits que vous achetez et renseignez-vous sur leur provenance si ce n’est pas bien indiqué.

 Les Mois Goûtez Lotbinière

Rappelons que de septembre à novembre, différentes actions de promotion ciblant l’information sur les multiples avantages économiques, sociaux et environnementaux de l’achat local, la sensibilisation à une consommation plus responsable et l’accompagnement dans les changements d’habitudes sont proposés aux consommateurs. En voici quelques exemples :

Ateliers virtuels « Cuisiner local, c’est génial » (les samedis) :

 Avec le chef-cuisinier Simon McGrath-Martel

Avec Elisabeth Paradis, Dt.P nutritionniste diététiste

La région de Lotbinière est reconnue pour la qualité et la diversité de ses produits et au cours des prochains mois, la table est mise pour les mettre en valeur et en faciliter l’accès. Pour obtenir plus d’information à propos des diverses activités, visitez le www.goutezlotbiniere.com

 

 

C’est à Saint-Apollinaire et aussi de façon virtuelle, le 28 septembre, que la SADC de Lotbinière a tenu son assemblée générale annuelle (AGA). Les administrateurs et les employées de la SADC étaient réunis à Saint-Apollinaire en respectant les règles de distanciation alors que les membres ont pu assister à l’AGA virtuellement.

Dans le but d’encourager les producteurs locaux et de garder une note festive à l’AGA, tous se sont vus offerts une boîte à lunch aux saveurs de Lotbinière concoctée par La Boucanerie Del Tonio, un restaurateur réputé situé près du quai de la municipalité de Lotbinière.

Le président de la SADC, monsieur Réal Turgeon, a souligné que l’année 2019-2020 s’est concrétisée par la signature à l’été 2019 d’une nouvelle entente avec Développement économique Canada pour les régions du Québec : « D’une durée de cinq ans et d’une contribution totale de 2,3 millions de dollars, nous sommes fiers de pouvoir continuer d’accompagner à long terme nos entreprises et de réaliser de multiples projets en lien avec les actions ressorties de la démarche territoriale et des enjeux stratégiques de la MRC de Lotbinière. Au cours de ces 12 mois, nous avons déboursé en prêt 454 812$ à 14 entreprises et avons contribué pour un montant de 35 062 $ dans des projets de développement local ».

La SADC s’implique dans le développement de ses collectivités

Parmi les projets initiés par la SADC, notons le Brunch du Nouvel An sous le thème de l’innovation, la rédaction et la diffusion d’articles mettant en vedettes les actions responsables des entreprises, l’analyse des options de boîtes à lunch écologiques en collaboration avec les restaurateurs du territoire, une formation sur l’approvisionnement responsable, l’organisation de six parcours gourmands pour des touristes, le témoignage de David Côté et la rédaction et la diffusion d’un aide-mémoire dédié aux petites entreprises agroalimentaires.

La SADC s’est également impliquée avec la Chambre de commerce et le comité organisateur du Souper des femmes entrepreneures à l’organisation d’activités de réseautage, à la mise en place de sept activités avec le comité main-d’œuvre Lotbinière, à une vingtaine d’activités avec la Table Goûtez Lotbinière, à l’organisation locale du Défi OSEntreprendre et à diverses autres activités avec des organismes du territoire.

Prêts et conseils d’affaires

Au cours de l’année 2019-2020, les prêts accordés sont reliés à des investissements totaux de 2,6 millions $, ce qui a permis la création et le maintien de 86 emplois. C’est aussi 1 914 heures qui ont servi à l’analyse des demandes de financement, aux suivis et conseils d’affaires aux entreprises d’ici.

Première édition du projet pilote RH +
Quatre entreprises ont pu recevoir un accompagnement personnalisé en mobilisation des ressources humaines basé sur un diagnostic employeur /employé.

Au cœur du développement économique depuis plus de 20 ans

Les membres de l’équipe de la SADC ont profité de l’occasion pour souligner les 20 ans de l’organisation en faisant une revue au fil des années de quelques actions dans lesquelles elle s’est impliquée. Tout au long de l’assemblée, les membres ont eu l’occasion d’écouter des capsules vidéos réalisées avec les entrepreneurs qui ont fait affaire avec les membres de l’équipe de la SADC, soit pour du financement, des conseils d’affaires ou dans le cadre de projets de développement local. Ces vidéos ainsi que des témoignages de partenaires et d’entreprises feront partie d’une campagne de promotion soulignant les 20 ans de la SADC au cours des prochains mois.

En 20 ans, la SADC a accordé près de 11,2 millions $ en prêt à des entreprises d’ici pour des investissements totaux de 76, 8 millions $. Au niveau du développement local, en incluant les différentes contributions aux organisations, la SADC a investi 557 326 $ au cours 20 dernières années.

Rappelons que le taux de survie est, depuis 9 ans d’études, en faveur des entreprises appuyées par les SADC et CAE. Les entreprises financées créent plus d’emplois et ont une augmentation plus rapide des ventes.

Monsieur Turgeon a profité de l’occasion pour souligner les 4 ans d’implication de monsieur Jérôme Jobin qui quitte le conseil d’administration et les 3 ans d’implication de madame Élizabeth Gosselin : « Les administrateurs et l’équipe de permanents les remercient grandement pour leur contribution et le partage de leurs connaissances respectives. Par ailleurs, nous souhaitons la bienvenue à madame Catherine Rousseau, possédant une forte expertise en stratège et marketing RH, en tant que nouvelle administratrice pour combler le siège 6, soit Professionnel de l’éducation, de l’animation et du développement des affaires ».

Le Rapport annuel 2019-2020 est disponible sur le site internet de la SADC

La SADC de Lotbinière

La mission de la SADC est de contribuer au développement et à l’essor de la communauté de Lotbinière en offrant des services d’accompagnement en affaires et du financement adapté aux besoins des entrepreneurs, ainsi qu’en initiant et supportant des projets de développement socioéconomique.

La coopérative d’employeurs : une solution innovante de services de gestion des ressources humaines partagés!

Séance d’information – le vendredi 16 octobre

L’enjeu de la main-d’œuvre exerce une pression sur la rentabilité et la productivité de plusieurs entreprises. Dans ce contexte, les coopératives d’employeurs offrent une solution innovante de services de gestion des ressources humaines à leurs membres (employeurs adhérents).

La structure de gouvernance favorise la prise en charge collective, mais surtout l’implication de chaque employeur membre dans l’application de solutions qui lui conviennent et qui correspondent à ses moyens.

Si le sujet vous intéresse, participez à une séance d’information qui vous permettra de démystifier la coopérative d’employeurs, de présenter ses étapes de mise en place et d’un projet pilote réalisé en partenariat avec la Coopérative de développement régional du Québec, le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et l’Université Laval.

Le suivi et l’accompagnement intensif de nouvelles coopératives sont cruciaux pour les premières années d’opération et un accompagnement est offert par un conseiller senior en gestion des ressources humaines et un conseiller en développement coopératif.

Visionnez cette capsule vidéo qui vous donnera le goût d’en savoir plus !

QUAND : Le 16 octobre, de 9 h à 9 h 45

PRÉSENTATEURS:

Sébastien Girard, MBA
Directeur régional
Coopérative de développement régional du Québec
📧sebastien.girard@cdrq.coop
☎ :  418 687-1354 #201 ou 418-265-2198

Alexandre Bourret
Conseiller senior en gestion des ressources humaines
Conseil québécois de la coopération et de la mutualité
📧 alexandre.bourret@cqcm.coop
☎ 418-835-1644 #121

INSCRIPTION obligatoire en ligne. La séance d’information sera animée à distance. Les participant.e.s devront se connecter via le lien qui sera envoyé avant l’activité.

INFORMATIONS:
Karine Marcoux,  Conseillère en développement local et communication, SADC de Lotbinière : 418 728-3330, poste 226

L’activité est réalisée dans le cadre des actions du Comité main-d’œuvre Lotbinière, en collaboration avec le Carrefour Emploi Lotbinière, le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et la MRC de Lotbinière.

Les mois Goûtez Lotbinière

Manger local, c’est génial!

La pandémie nous a amené collectivement à poser un nouveau regard sur notre alimentation et à privilégier davantage les produits locaux et l’autonomie alimentaire.

Avez-vous déjà mesuré les impacts réels de « Manger local » sur la santé, la communauté et l’environnement ? C’est ce que nous ferons dans une série d’articles réalisés dans le cadre des Mois Goûtez Lotbinière.

Manger local, c’est génial… pour la SANTÉ !
• Les fruits et légumes cueillis à maturité et distribués rapidement sont plus frais, ce qui augmente souvent leur valeur nutritive et leur apport en vitamines et minéraux.
• En circuit court, les aliments subissent moins de manipulations et l’utilisation d’agents chimiques pour prolonger leur conservation n’est pratiquement pas nécessaire.
• Les producteurs de proximité favorisent le goût et la diversité des produits qu’ils cultivent. Les multiples variétés de tomates, fraises et autres aliments disponibles en saison offrent une diversité nutritionnelle beaucoup plus vaste que les produits d’importation souvent choisis pour leur capacité à supporter le transport et la récolte mécanique.
• Les producteurs locaux sont plus enclins à limiter l’utilisation de pesticides et à adopter des pratiques écoresponsables.
• Il est facile et économique de faire des provisions en saison pour profiter de cette richesse nutritionnelle toute l’année.
• L’achat d’aliments produits localement permet de réduire les émissions de GES associées à l’emballage et au transport.

Pour choisir des produits transformés santé, il est nécessaire de vérifier la liste des ingrédients. Une étude récente de La Fondation des maladies du coeur et de l’AVC, associe les produits ultra-transformés à fort pourcentage en sucre, gras saturés ou sodium et additifs à la prévalence de plusieurs maladies chroniques. La consommation moyenne d’aliments ultra-transformés représente 47% des calories quotidiennes des adultes canadiens et jusqu’à 60% chez les enfants.

En contrepartie, on observe un réel engouement pour la cuisine santé. Les consommateurs redécouvrent les nombreuses vertus d’une alimentation locale basée sur les produits frais ou peu transformés qu’ils intègrent de plus en plus à leur quotidien.

Vous trouverez ci-dessous les informations concernant les prochains ateliers réalisés dans le cadre des Mois Goûtez Lotbinière.

OCTOBRE 

Samedi 17 octobre, de 9 h à 11 h 30 (atelier virtuel)
La cuisine de tous les jours, version végé avec le chef-cuisinier Simon McGrath-Martel
Inscription obligatoire via ce LIEN

Samedi 24 octobre, de 9 h à 11 h 30 (atelier virtuel)
La cuisine végétarienne aux saveurs d’automne avec le chef-cuisinier Simon McGrath-Martel
Inscription obligatoire via ce LIEN

NOVEMBRE 

Samedi 7 novembre, de 9 h 30 à 11 h 00 (atelier virtuel)
Vide-frigo avec Élisabeth Paradis, Dt.P du Groupe Promo-Santé Laval 
Inscription obligatoire via ce LIEN

INFORMATIONS: Karine Marcoux,  Conseillère en développement local et communication, SADC de Lotbinière : 418 728-3330, poste 226

Les ateliers sont réalisés dans le cadre des “Mois Goûtez Lotbinière” grâce à une collaboration entre Demain LotbinièreGoûtez Lotbinière , PDZA de Lotbinière, la SADC de Lotbinière et 100 degrés.

 

Travailler en équipe avec la nature

L’exemple de la Ferme Maraîchère Deschênes

L’année 2020 a permis de mesurer l’importance de l’autonomie et la sécurité alimentaire dans notre région. Bien plus d’une mode passagère, l’achat local s’avère une façon de reprendre en main son alimentation, de réduire son empreinte environnementale et de former une communauté plus vivante, solidaire et durable.

Visitez les producteurs d’ici qui se feront un plaisir de vous faire connaître leurs produits et vous expliquer leurs méthodes de production. Ci-dessous, des histoires et des visages derrière une ferme de Val-Alain.

À la Ferme Maraîchère Deschênes, tous mettent la main à la pâte : papa, maman, les trois garçons… ainsi que les vaches, les canards, les poules, les abeilles… bref, tout ce qui y vit et y pousse! Bienvenue sur une ferme où on pratique l’agroécologie.

Peu connue au Québec, l’agroécologie consiste à favoriser la diversification, l’autonomie et la résistance aux changements climatiques par divers moyens. L’idée est de laisser la nature suivre son cours, travailler avec elle plutôt que de tenter de la contrôler. « On utilise peu de choses de l’extérieur à part les semences parce que ça demande beaucoup de travail de les faire soi-même », explique Cindy Morel.

Cultiver et partager

Sur la terre de 72 âcres située à Val-Alain, 30 000 pieds carrés sont consacrés au potager où y pousse notamment de l’ail, une spécialité de la ferme. La famille Deschênes travaille aussi à aménager la partie boisée de sa terre, notamment pour régénérer l’érablière. Il y a même un moulin à scie où les billots de bois sont transformés en poteaux de clôture.

Les animaux sont élevés en liberté. Les oies et poules travaillent au jardin où elles mangent les insectes parasites et aèrent la terre en picorant. Les vaches broutent sous les pommiers, éliminant ainsi les herbes où pourraient s’installer les parasites qui causent la tavelure sur les pommes. Elles se promènent également dans le boisé où les vaches en gestation vont même mettre bas.

Les bêtes contribuent aussi à enrichir le sol grâce au fumier qui est composté. Et elles se chargent de manger les surplus et résidus de fruits et légumes. Rien ne se gaspille sur la Ferme Maraîchère Deschênes!

Une diversité de légumes, principalement patrimoniaux puisque ce sont les mieux adaptés à notre climat, y sont cultivés. Les abeilles de Floramiel se chargent de la pollinisation des plants du potager.

L’irrigation des plants se fait avec un système goutte à goutte installé sous des toiles noires. Alors que les toiles contrôlent la pousse des mauvaises herbes, l’arrosage directement sur les racines diminue la consommation d’eau et aide à préserver le feuillage du mildiou, un champignon qui prolifère à l’humidité.

Lutte naturelle aux ravageurs, engrais vert, préservation et enrichissement de la biodiversité, promotion de l’agriculture saine et responsable : visitez la ferme pour en apprendre plus. Profitez-en pour saluer Melman le lama qui, à ce qu’on nous a dit, se promène parfois du côté du jardin pour donner un coup de main!

Les Mois Goûtez Lotbinière: votre guide pour manger local
De septembre à novembre, différentes actions de promotion ciblant l’information sur les multiples avantages économiques, sociaux et environnementaux de l’achat local, la sensibilisation à une consommation plus responsable et l’accompagnement dans les changements d’habitudes sont proposés aux consommateurs. C’est dans ce contexte que le présent article a été rédigé.

Vous trouverez ICI, quelques exemples d’activités réalisé dans le cadre des Mois Goûtez Lotbinière. Les participants auront la chance de gagner le livre Manger local de Julie Aubé ou le livre Miss Conserves de Sabrina Thériault. Un guide Manger local tout au long de l’année sera également rendu disponible au cours du mois de septembre.

Trouvez les entreprises agroalimentaires près de chez vous et les activités à venir sur le site Goûtez Lotbinière.

Les actions en lien avec les “Mois Goûtez Lotbinière” sont possibles grâce à une collaboration entre Demain LotbinièreGoûtez Lotbinière , PDZA de Lotbinière et la SADC de Lotbinière.

 

La SADC est fière d’encourager l’adoption de pratiques responsables !

 

La SADC de Lotbinière est fière de collaborer à l’organisation des « Mois Goûtez Lotbinière » avec la Table Goûtez Lotbinière et la Table de concertation sur le climat Demain Lotbinière.

Ainsi, de septembre à novembre, différentes actions de promotion ciblant l’information sur les multiples avantages économiques, sociaux et environnementaux de l’achat local, la sensibilisation à une consommation plus responsable et l’accompagnement dans les changements d’habitudes seront proposés aux consommateurs. Vous trouverez ICI et ci-dessous, quelques exemples d’activités et ci-dessous quelques textes en lien avec ce projet.

Manger local, c’est génial pour :

Un guide Manger local tout au long de l’année sera également rendu disponible au cours du mois de septembre.

Les participants aux activités des « Mois Goûtez Lotbinière » auront la chance de gagner le livre Manger local de Julie Aubé ou le livre Miss Conserves de Sabrina Thériault.

SEPTEMBRE 

Portes ouvertes des alcools de Lotbinière

Samedi  et dimanche 5 et 6 septembre

Trois entreprises de la Route des Alcools de Lotbinière ont décidé de vous offrir une fin de semaine portes ouvertes. Pour obtenir plus d’informations, cliquez ICI ou communiquez directement avec les entreprises (voir ci-dessous).

Domaine Small – Sainte-Agathe-de-Lotbinière – 418 254-7804
La Vallée Bleue – Val-Alain – 418 271-3063
Oxymore Microbrasserie – Saint-Gilles – 581 781-9451

Ateliers culinaires « Cuisiner local, c’est génial » 

Participez aux ateliers ayant pour thème “Cuisiner local, c’est génial”. Ce sera l’occasion de découvrir et de déguster la richesse des produits d’ici et d’encourager l’économie locale ! Cliquez ICI pour voir l’affiche avec les informations concernant les ateliers.

Samedi 12 septembre, de 9 h 30 à 11 h (atelier virtuel)
La congélation et la mise en conserve avec Élisabeth Paradis, Dt.P. du Groupe Promo-Santé Laval
Inscription obligatoire via ce LIEN
GRATUIT

Samedi 19 septembre, de 9 h 30 à 11 h (atelier virtuel)
La mise en conserve à l’autoclave avec Élisabeth Paradis, Dt.P. du Groupe Promo-Santé Laval
Inscription obligatoire via ce LIEN
GRATUIT

Samedi 19 septembre, de 13 h à 17 h, à Saint-Apollinaire – COMPLET
La mise en conserve à l’autoclave avec Miss Conserves
Inscription obligatoire via ce LIEN
60 $ (remise de 30$ aux résidents de la MRC de Lotbinière sur place)

OCTOBRE 

Samedi 17 octobre, de 9 h à 11 h 30 (atelier virtuel)
La cuisine de tous les jours, version végé avec le chef-cuisinier Simon McGrath-Martel
Inscription obligatoire via ce LIEN
GRATUIT

Samedi 24 octobre, de 9 h à 11 h 30 (atelier virtuel)
La cuisine végétarienne aux saveurs d’automne avec le chef-cuisinier Simon McGrath-Martel
Inscription obligatoire via ce LIEN
GRATUIT

NOVEMBRE 

Samedi 7 novembre, de 9 h 30 à 11 h 00 (atelier virtuel)
Vide-frigo avec Élisabeth Paradis, Dt.P du Groupe Promo-Santé Laval 
Inscription obligatoire via ce LIEN
GRATUIT

INFORMATIONS: Karine Marcoux, 418 728-3330, poste 226 ou kmarcoux@ciril.qc.ca

Les ateliers sont réalisés dans le cadre des “Mois Goûtez Lotbinière” grâce à une collaboration entre Demain LotbinièreGoûtez Lotbinière , PDZA de Lotbinière, la SADC de Lotbinière et 100 degrés.

La situation actuelle transforme nos façons de faire et amène les organisations à orchestrer le travail collaboratif et le déploiement de leurs offres de services différemment, particulièrement à travers des rencontres virtuelles.

C’est dans ce contexte que la SADC de Lotbinière, en collaboration avec la CDC de Lotbinière et Dynamo, organise deux formations en lien avec l’utilisation de l’outil ZOOM et l’animation virtuelle.

OBJECTIFS

  • Optimisez votre utilisation de Zoom et en vous familiarisant avec ses fonctions;
  • Améliorez la préparation et l’animation de vos rencontres virtuelles;
  • Explorez les 7 règles d’or de la facilitation en ligne selon Dynamo;
  • Expérimentez des trucs pour susciter et maintenir l’engagement des participant.e.s;
  • Découvrez des outils collaboratifs virtuels disponibles gratuitement.

QUAND

Jeudi 10 septembre, de 9 h 30 à 11 h 00
Les fonctionnalités ZOOM (la technique)
Comprends 30 minutes de soutien pour les personnes qui ont des questions à la fin de la formation.

Jeudi 17 septembre, de 9 h 30 à 12 h 00
Animer des rencontres virtuelles participatives et efficaces
Comprends 30 minutes de soutien pour les personnes qui ont des questions à la fin de la formation.

*Un minimum d’une expérience en animation d’une rencontre ZOOM est fortement recommandée pour bénéficier au maximum de cette formation.

Les participants pourront participer à l’une ou l’autre ou aux deux formations, qui se dérouleront virtuellement, par le biais de ZOOM.

CLIENTÈLE VISÉE

Gestionnaire, intervenant et employé issus d’une entreprise, d’un organisme ou d’une municipalité situés sur le territoire de la MRC de Lotbinière appelé à animer des rencontres à distance avec la plateforme ZOOM.

PARTICULARITÉS

  • Les formations seront animées à distance avec la plateforme ZOOM;
  • Les participant.e.s devront se connecter via le lien qui sera envoyé avant la formation;
  • Un ordinateur avec accès internet, micro ainsi qu’une caméra sont nécessaires pour participer;
  • L’approche utilisée pour ces formations est participative et expérientielle, ce qui implique une participation active des participant.e.s.

NB : Pour profiter pleinement de l’expérience, il est préférable de joindre la rencontre via un ordinateur plutôt qu’une tablette ou un téléphone intelligent.

Inscription obligatoire en ligne (places limitées)

Ne pas hésiter à nous faire part de besoins, demandes ou autres informations pertinentes concernant ces formations, dans le but de les adapter à vos besoins.

INFORMATIONS:
Karine Marcoux,  Conseillère en développement local et communication, SADC de Lotbinière : 418 728-3330, poste 226

Nathacha Bédard, Conseillère en développement communautaire, CDC Lotbinière : 418 415-0464

La SADC de Lotbinière
La mission de la SADC est de contribuer au développement et à l’essor de la communauté de Lotbinière en offrant des services d’accompagnement en affaires et du financement adapté aux besoins des entrepreneurs, ainsi qu’en initiant et supportant des projets de développement socioéconomique.

La CDC de Lotbinière
La mission de la Corporation de développement communautaire de Lotbinière est de regrouper les organismes communautaires autonomes de la MRC et de s’assurer de leur participation active au développement socioéconomique de son milieu.