Photo de Stéphanie Allard, 2019 - Les jardins du Bois de l'Ail

Avec six mois de froid et de neige par année, est-ce vraiment possible de manger local pendant 12 mois? Bien sûr que oui!

Manger local, qu’est-ce que ça veut dire?
Bien entendu, tout ne pousse pas au Québec. C’est pourquoi manger local, c’est
privilégier la consommation d’aliments frais cultivés ici ou de produits transformés
près de chez soi. Repérez les logos de ces certifications sur les emballages de
produits :

Un produit certifié Aliment du Québec est entièrement québécois ou composé d’un
minimum de 85 % d’ingrédients d’origine québécoise, dont tous les ingrédients
principaux. La transformation et l’emballage de ces produits doivent aussi avoir
été faits au Québec.

La certification Aliments préparés au Québec atteste qu’un produit a été entièrement
transformé et emballé au Québec. Si les ingrédients principaux composant ce
produit sont disponibles en quantité suffisante au Québec, ils doivent être utilisés.

Pourquoi manger local?

Les avantages à manger local sont considérables, que ce soit pour vous, pour les
producteurs locaux ou pour la société en général. Des exemples?

Un fruit ou un légume qui provient d’un producteur maraîcher à quelques kilomètres
de chez vous sera cueilli à maturité. Il aura donc développé plus de nutriments. De
plus, la réglementation québécoise sur l’utilisation des pesticides est plus sévère
qu’à l’étranger = BON POUR VOTRE SANTÉ.

En saison, les produits locaux sont souvent moins chers que ceux importés
= BON POUR VOTRE PORTEFEUILLE.

Acheter directement chez le maraîcher vous fait rencontrer des gens sympathiques
et le prix que vous payez va en entier au producteur = BON POUR VOTRE MARAÎCHER.

En achetant des produits locaux, vous contribuez à maintenir des emplois dans
votre région = BON POUR L’ÉCONOMIE D’ICI.

Vos produits locaux n’auront pas été trimballés sur des centaines, voire des milliers
de kilomètres pour se rendre jusqu’à vous = BON POUR L’ENVIRONNEMENT.

Nos trucs pour manger local à l’année
Pendant la belle saison, manger local c’est facile! Faites un potager, fréquentez
les marchés publics, pratiquez l’autocueillette ou abonnez-vous aux paniers de
produits d’un fermier de famille de votre localité.

Profitez de l’abondance et des bons prix pour faire des réserves. Congelez des
petits fruits pour vos smoothies. Le maïs et les petits pois se congèlent également
très bien une fois cuits et vous n’aurez qu’à les réchauffer pour retrouver un goût
d’été dans votre assiette!

Transformez vos fruits en compote ou vos légumes en potage. Ce sera rapide et
savoureux lors des froides journées d’hiver.

Découvrez la mise en conserve et la lactofermentation, deux façons ancestrales de
conserver les légumes. Explorez aussi la déshydratation, un procédé consistant à
« assécher » les aliments.

Aménagez un espace frais dans votre sous-sol où stocker pommes de terre, oignons,
ail, carottes, navets, choux d’hiver et courges d’automne. Ils se conserveront
facilement jusqu’en janvier!

Alors, prêt à manger local toute l’année?

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *