La SADC de Lotbinière est heureuse d’introduire Annie-Lyne Boulay au titre de conseillère en développement local et en communication.

 

 

Riche de 15 ans d’expérience dans le domaine social, elle a accompagné les gens à comprendre leurs besoins et leur fournir les outils pour faire jaillir le meilleur d’eux-mêmes. Une seconde carrière lui a permis de mettre à profit son expertise et son savoir-être auprès d’entreprises et de projets en tant que coordonnatrice des communications et du marketing numérique.

 

Annie-Lyne sait facilement cibler les besoins et possède une vision stratégique des enjeux du développement local. Elle aime prendre des chemins différents et uniques pour propulser la réussite des clients et faire rayonner les projets du territoire!

 

 

Vous avez des idées et des projets dont votre collectivité peut bénéficier ? LA SADC offre de l’accompagnement et du soutien pour des projets porteurs d’avenir au sein de notre territoire!

 Nous accompagnons également les entreprises à intégrer des stratégies de communication numérique à leur pratique d’affaires et à les optimiser.  Ces actions vous permettront de viser un meilleur positionnement en ligne et une plus grande visibilité. Vous pourrez ainsi développer les bons réflexes pour rayonner et attirer les clients qui collent à votre vision, votre mission et vos valeurs d’entreprise.  Communiquez avec Annie-Lyne dès maintenant par courriel au alboulay@sadclotbiniere.qc.ca ou par téléphone au 418 728-3330 poste 226 pour discuter de vos projets et de vos besoins!

 

Pour connaître les membres de notre équipe cliquez ICI.

 

La SADC de Lotbinière

La mission de la SADC est de contribuer au développement et à l’essor de la communauté de Lotbinière en offrant des services d’accompagnement en affaires et du financement adapté aux besoins des entrepreneurs, ainsi qu’en initiant et supportant des projets de développement socioéconomique.

Emploi de conseiller(ère) en développement local et en communication

Vous carburez aux projets ? Vous êtes passionné par les communications ? Le territoire de Lotbinière et le travail d’équipe vous animent ? Les valeurs de la SADC vous interpellent ? Vous êtes reconnu comme étant une personne positive et proactive ? Joignez-vous à l’équipe de la SADC de Lotbinière !

À titre de conseiller(ère) en développement local et en communication vous pourrez participer concrètement à la croissance du milieu et au rayonnement de l’organisme.

La Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) de Lotbinière est un organisme sans but lucratif. Notre mission est de contribuer au développement de la communauté de Lotbinière en offrant des services d’accompagnement en affaires et du financement adapté aux besoins des entrepreneurs, ainsi qu’en initiant et supportant des projets de développement socioéconomique. Nous sommes membres du Réseau des SADC et CAE regroupant 67 organisations similaires au Québec.

Principales fonctions

  • Initier, collaborer et supporter les activités de développement socioéconomique approuvées par le conseil d’administration de la SADC (telles que le Concours en Développement Durable, le Brunch du Nouvel An, etc.) et travailler en collaboration avec les intervenants du milieu pour réaliser des projets de développement (tels que Goûtez Lotbinière, le Comité Main-d’œuvre Lotbinière, etc.)
  • En cohérence avec le plan de communication du Réseau des SADC et CAE, participer à l’élaboration de la stratégie de communication marketing de la SADC de Lotbinière et réaliser les actions ciblées
    • Gestion du site Web et des médias sociaux, évaluation des activités, communiqués de presse, animation d’événements, conception du contenu publicitaire, lien avec les médias locaux, rédactions diverses, etc.
  • Exécuter toute autre tâche connexe.

Qualifications requises

  • Détenir une formation collégiale ou universitaire liée aux communications (marketing des réseaux sociaux, gestion des médias sociaux, communication marketing) ou toute autre formation pertinente en lien avec le poste;
  • Posséder un minimum de deux (2) ans d’expérience en lien avec le poste;
  • Connaissance et compréhension des réseaux sociaux suivants : Facebook, LinkedIn, YouTube, etc.
  • Être familier avec les outils numériques suivants : Word Press, Mail Poet, Google Analytics, etc.
  • Connaissance des bonnes pratiques numériques : SEO, annonces numériques, vidéos YouTube, etc.
  • Démontrer une excellente capacité de communication verbale et écrite en français;
  • Posséder un véhicule automobile afin d’effectuer des déplacements sur le territoire.

Compétences recherchées

  • Être organisé, structuré, débrouillard et avoir un sens des responsabilités affirmé ;
  • Démontrer des compétences favorisant le travail de collaboration avec l’équipe et les partenaires du milieu.

Conditions de travail

  • Emploi à temps plein permanent de 35 heures par semaine ;
  • Être disponible occasionnellement le soir et la fin de semaine;
  • Salaire compétitif selon l’expérience et les qualifications, avantages intéressants (assurances collectives, REER collectif, congés maladie, télétravail partiel, horaire d’été, horaire à temps réduit, et autres);
  • Lieu de travail : Laurier-Station.

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation et d’une copie de vos diplômes à info@sadclotbiniere.qc.ca d’ici au 17 septembre 2021.

Seules les personnes retenues dans le cadre du processus de sélection seront contactées.

Savoir s’adapter, c’est naturel pour la Ferme pédagogique Marichel !

S’adapter à des conditions imposées par l’environnement extérieur, voilà le lot quotidien de la Ferme pédagogique Marichel. Bien que la pandémie ait représenté une situation hors du commun, c’est avec la même créativité et résilience nécessaire à tous ceux qui œuvrent dans le milieu agricole que toute l’équipe a intégré les nouvelles règles imposées. C’est cette capacité à adapter rapidement son offre de service qui a permis à la Ferme pédagogique Marichel de se distinguer lors de la 4e édition du concours DD de la SADC Lotbinière, dans la catégorie « Entreprise de moins de 30 employés ».

Une kyrielle de nouvelles façons de faire

S’ajuster à ce qui se passe autour d’eux fait partie du quotidien de l’équipe de la Ferme pédagogique Marichel. Lorsque l’organisme a vu ses activités régulières arrêtées ou limitées par le contexte pandémique, l’équipe s’est retroussé les manches et a développé de nouveaux services pour les familles. Un projet pilote d’activités à distance avec les écoles a également été lancé. Le volet administratif a également connu son lot d’ajustements. L’organisme a aussi pu compter sur la mobilisation et l’implication de son conseil d’administration pour faire face à ce défi.

« S’adapter à la nature, se retourner sur un 10 cennes, c’est une capacité qui est tout le temps aiguisée au maximum pour nous et les employés. L’été 2020 et l’été 2021 ont été des étés comme les autres pour nous, à l’exception que nous avons travaillé avec moins de monde et avec des outils différents », explique Alexandra Gendreau-Martineau, coordonnatrice à la Ferme pédagogique Marichel.

La communication source de motivation

Maintenir l’intérêt et l’appartenance de l’équipe et de la clientèle constituait un enjeu important dans ce contexte où tout ce qu’il était permis de faire ou presque devait être tenu à distance. Communications internes et externes transparentes et régulières ont permis de préserver la motivation des troupes.

Encore plus forte et pertinente

Grâce à la mise en place d’actions concrètes, l’organisation a pu réduire l’effet négatif des mesures sanitaires qui ont cours depuis mars 2020. La Ferme pédagogique Marichel peut même se targuer d’avoir solidifié le futur de son organisation, notamment parce que les valeurs et la mission qu’elle défend depuis maintenant 25 ans sont de plus en plus actuelles et pertinentes.

« Des messages que nous véhiculons depuis toujours sont maintenant plus populaires auprès du grand public et des décideurs comme l’achat local, la lutte au gaspillage alimentaire, la provenance de nos aliments et l’agriculture biologique et de proximité. Que des enfants puissent baigner quelques jours dans un milieu qui les intéresse sur ce qui se retrouve dans leur assiette et sur l’importance d’une agriculture durable pour un monde en santé feront assurément une différence dans notre société de demain », souligne madame Gendreau-Martineau.

Semer des graines

La Ferme pédagogique Marichel est un organisme à but non lucratif offrant des services d’agrotourisme et de camps de vacances uniques au Québec. Fondée en 1995 par deux éducateurs à l’environnement, l’OSBL fait découvrir l’agriculture par le biais de camps, de classes-natures et autres activités pour enfants seulement ou en famille. Vivre au rythme de la ferme, réaliser que c’est la nature qui choisit les règles du jeu, découvrir le lien entre l’environnement, l’agriculture et l’assiette, ce sont tout autant de petites graines semées pour une meilleure conscientisation à l’importance de préserver l’environnement et de consommer localement.

 

Site Web
Facebook

 

 

 

La SADC est fière d’encourager l’adoption de pratiques responsables !

La situation actuelle transforme nos façons de faire et amène les organisations à en implanter de nouvelles.  Qu’il s’agisse d’un changement dans la mise en œuvre d’un nouvel outil interne ou du lancement d’un produit, les organisations sont constamment en mode «gestion de projets».  La gestion de projet est ainsi devenue une compétence essentielle.

C’est dans ce contexte que la SADC de Lotbinière organise une formation et un accompagnement personnalisé en « Gestion de projets ».

OBJECTIFS : Au terme de la formation, les participants seront en mesure de:

  • D’identifier toutes les étapes de la gestion de projet ;
  • Comprendre la complémentarité entre gestion de projets et gestion humaine du changement ;
  • Analyser le projet (coûts, risques, échéanciers) ;
  • Élaborer un plan d’action ;
  • Faire le suivi du projet ;
  • Assurer la pérennité du projet ;
  • Utiliser une méthode et des outils simples, concrets et efficients (des outils simples et concrets seront remis aux participants présents à la formation).

Un accompagnement personnalisé (coaching) d’une heure par entreprise est disponible gratuitement (places limitées) avec une possibilité d’obtenir des heures supplémentaires gratuitement (maximum 4 heures par entreprise)

QUAND : 24 novembre 2021, de 13 h à 16 h 30

FORMATRICE : Anne-Sophie Michel, ASM Consultants

CLIENTÈLE VISÉE : Gestionnaire, dirigeants, intervenant et employé issus d’une entreprise, d’un organisme ou d’une municipalité situés sur le territoire de la MRC de Lotbinière appelé à mener des projets, changements ou transformations et désirant développer leurs connaissances de base en gestion de projet.

PARTICULARITÉS

  • Les formations seront animées à distance avec la plateforme ZOOM. Les participants devront se connecter via le lien qui sera envoyé avant la formation;
  • Un ordinateur avec accès internet, micro ainsi qu’une caméra sont nécessaires pour participer. Pour profiter pleinement de l’expérience, il est préférable de joindre la rencontre via un ordinateur plutôt qu’une tablette ou un téléphone intelligent.

PRIX : 20 $

INSCRIPTION :  Inscription obligatoire en LIGNE

INFORMATIONKarine Marcoux,  Conseillère en développement local et communication, SADC de Lotbinière : 418 728-3330, poste 226

Cette activité est rendue possible grâce à la contribution financière de la SADC de Lotbinière et du gouvernement du Québec.

L’autonomie alimentaire, l’agriculture locale, l’économie circulaire sont des principes bien ancrés, un véritable modus operandi, pour l’agronome Meggie Canuel Caron. C’est sur ces bases résolument à échelle humaine qu’elle a fondé avec son père il y a à peine un an Le Jardin Souverain, sur une petite terre de 0,5 hectare à Issoudun.

Les champignons, alliés d’une culture responsable
La première étape du développement de cette jeune entreprise est la culture de champignons sans utilisation de pesticides ou de produits de synthèse. Les champignons du Jardin Souverain poussent dans un substrat composé majoritairement de résidus secondaires de bois générés localement, ce qui leur donne un goût de grande qualité rappelant celui des champignons poussant en milieu forestier.

Le Jardin Souverain est aussi l’une des rares champignonnières à se servir de contenants réutilisables pour faire pousser ses champignons, réduisant ainsi la production de déchets générés par ses activités. De plus, les résidus de production sont utilisés comme compost pour les autres cultures faites sur la ferme. Emballages rudimentaires et biodégradables et réseau de distribution local complètent la mise en marché nettement tournée vers l’autonomie alimentaire et le respect de l’environnement.

Une empreinte écologique faible
Cultiver un kilo de champignons nécessite 25 fois moins d’eau que la culture de la même quantité de légumes. Et puisque les champignons n’ont pas de grands besoins en lumière, leur culture nécessite peu d’énergie en plus de pouvoir être faite en bâtiments bien isolés comportant une meilleure efficacité énergétique que d’autres bâtiments de culture. De plus, peu de terre est nécessaire grâce à la culture verticale. C’est ce qui permettra d’ailleurs au Jardin Souverain de poursuivre ses activités en hiver.

Un aliment exceptionnel
Les champignons renferment des quantités appréciables de vitamines et minéraux. Ils peuvent également contenir jusqu’à cinq fois plus de protéines que la plupart des légumes. Et leurs taux en glutamate naturel en font un rehausseur de saveur. C’est le fameux umami, cette fameuse cinquième saveur. «Les champignons sont de fabuleux recycleurs qui nous permettent de transformer les déchets de certains en un fabuleux trésor culinaire », souligne madame Canuel Caron.  Saveurs que son père, chef du Jardin Souverain, se chargera de faire découvrir, ainsi que d’autres produits du terroir de Lotbinière, en cuisinant des recettes santé.

Les projets ne manquent pas pour Le Jardin Souverain. Notamment celui des semences potagères afin de faire revivre les savoirs et saveurs d’antan où la biodiversité primait sur la production de légumes et fruits à l’aspect visuel parfait.

Les champignons du Jardin Souverain sont disponibles sur la plateforme Du Terroir à l’Armoire, au Potager des trois oies à Issoudun de même qu’à leur kiosque au Marché public de Lotbinière les samedis, ainsi que directement au Jardin Souverain, en prenant rendez-vous.

La SADC est fière d’encourager l’adoption de pratiques responsables !

 

Fruit de la collaboration de citoyens, d’entrepreneurs et de représentants municipaux et de divers organismes de développement local, le Pôle agroalimentaire de Lotbinière est une coopérative de solidarité qui a pour objectif de stimuler le développement socio-économique, de faciliter la transformation et la distribution de produits agroalimentaires, en plus d’être un lieu de travail et d’échanges entre les résidents et les entrepreneurs dans la région de Lotbinière.

Faciliter la transformation de produits locaux

Le Pôle est situé en plein cœur du village de Lotbinière et permet de répondre aux besoins d’expérimentation et de transformation des produits agroalimentaires des producteurs et transformateurs locaux, avec sa cuisine commerciale complète aménagée en 2019. Celle-ci est accessible en location pour les membres utilisateurs qui souhaitent travailler dans des conditions optimales, sans avoir à faire des investissements majeurs en équipement spécialisés. De plus, une salle de congélation y sera installée prochainement, pour permettre la conservation des produits à plus long terme.

Faciliter la distribution en circuits courts

Du terroir à l’armoire est un des projets phare du Pôle et a pour but de permettre l’accès aux produits d’ici, à l’année, à faible prix et en produisant le moins de déchets possible par l’intermédiaire d’une plateforme de commande en ligne. Les citoyens peuvent choisir parmi plus de 150 produits, offerts majoritairement par les producteurs et transformateurs locaux membres du Pôle et disponibles sur la plateforme : fruits, légumes, légumineuses, produits céréaliers, grains, produits laitiers, œufs, viandes, pains, pâtisseries, etc. Les commandes personnalisées peuvent être faites toutes les deux semaines et les produits sont livrés à domicile ou récupérés à un point de chute (St-Antoine-de-Tilly, Lotbinière, Ste-Croix et St-Apollinaire).  D’autres points de chute verront le jour graduellement dans la région, selon la demande des consommateurs.

Stimuler le développement socio-économique

Le fonctionnement de la plateforme de commandes en ligne, avec un seul intermédiaire à but non lucratif entre le producteur et le consommateur, et le travail basé sur l’implication de plusieurs bénévoles, fait en sorte que 85 % du prix payé par le consommateur pour un produit local sur la plateforme va directement au producteur, alors que dans les épiceries conventionnelles, c’est souvent moins de 65 %.  Cela permet d’offrir des prix justes aux consommateurs et aux producteurs, de même que de favoriser le développement et la pérennité des entreprises agroalimentaires de la région.

Lieu de travail et d’échanges

Le local du Pôle agroalimentaire de Lotbinière est un lieu animé et vivant qui favorise les échanges, grâce à la tenue du marché public, ou les producteurs membres viennent proposer directement leurs produits aux citoyens chaque samedi de la période des récoltes (26 juin au 9 octobre). De plus, une nouvelle initiative a vu le jour dans le local du Pôle depuis quelques semaines, le Café Lotbinière. Il s’agit d’un charmant petit restaurant au menu local et santé qui permet dorénavant de goûter aux produits agroalimentaires locaux présentés de façon simple et savoureuse par Daniel, Annie et leur équipe. Le café est ouvert du mercredi au dimanche de 9h à 16h.

Pour toute (s) information(s):

Site Web: www.duterroiralarmoire.com

Courriel: le.pole.agro@gmail.com

Téléphone: 418 728-7485

La Communication Non Violente (CNV) en entreprise permet d’améliorer le dialogue au sein de ses équipes, de développer des méthodes collaboratives, de donner à chacun des outils fiables pour se comprendre et clarifier ses intentions. C’est dans ce contexte que la SADC de Lotbinière, en collaboration avec la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lotbinière, organise un webinaire permettant de s’initier au processus de la communication consciente en découvrant la CNV.

OBJECTIFS

  • Développer les compétences de communication interpersonnelle et offrir les outils d’une
    approche collaborative;
  • Développer la capacité de rester en maîtrise —particulièrement dans des contextes de non-dit
    et de tension;
  • Développer la capacité de désamorcer les réactions contre-productives;
  • Développer concrètement la capacité d’utiliser les leviers d’une communication qui vise la
    collaboration afin d’enrichir le partenariat.

QUAND : Mercredi 27 octobre, de 9 h à 12 h

CLIENTÈLE VISÉE : Gestionnaire, intervenant et employé issus d’une entreprise, d’un organisme ou d’une municipalité situés sur le territoire de la MRC de Lotbinière.

PRIX: Gratuit (places limitées)

PARTICULARITÉS

  • La formation est animées à distance avec la plateforme ZOOM;
  • Les participants devront se connecter via le lien qui sera envoyé avant la formation;
  • Pour profiter pleinement de l’expérience, il est préférable de joindre la rencontre via un ordinateur plutôt qu’une tablette ou un téléphone intelligent.

INSCRIPTION OBLIGATOIRE EN LIGNE (places limitées)

Ne pas hésiter à nous faire part de besoins, demandes ou autres informations pertinentes concernant ces formations, dans le but de les adapter à vos besoins.

LE FORMATEUR: Robert Bouchard est formateur et médiateur certifié ainsi que certificateur du Centre international pour la Communication Non Violente, membre du Barreau du Québec depuis 1978 et de l’International Coach Federation. Son parcours éclectique (des études en musique, en droit, en communication et en management ainsi qu’une expérience comme avocat, juge, homme d’affaires et coach) l’a conduit à s’intéresser à l’impact des leaders. Passionné par la communication, le climat de travail et la qualité de vie dans les milieux organisationnels, il intervient dans des organisations tant publiques que privées à titre de formateur, de conférencier et d’intervenant en consolidation d’équipes et résolution de conflits. Il est président et cofondateur du Groupe Conscientia, entreprise-conseil en communication.

INFORMATIONS:  Karine Marcoux,  Conseillère en développement local et communication, SADC de Lotbinière : 418 728-3330, poste 226

La SADC de Lotbinière
La mission de la SADC est de contribuer au développement et à l’essor de la communauté de Lotbinière en offrant des services d’accompagnement en affaires et du financement adapté aux besoins des entrepreneurs, ainsi qu’en initiant et supportant des projets de développement socioéconomique.

La CDC de Lotbinière
La mission de la Corporation de développement communautaire de Lotbinière est de regrouper les organismes communautaires autonomes de la MRC et de s’assurer de leur participation active au développement socioéconomique de son milieu.

Cette activité est rendue possible grâce à la contribution financière de la SADC de Lotbinière et du gouvernement du Québec.

C’est de façon virtuelle, le 8 juillet dernier que l’équipe de la SADC de Lotbinière a tenu sa 21e assemblée générale annuelle (AGA).

Le président de la SADC, monsieur Réal Turgeon, a souligné que la dernière année marquait le 20e anniversaire de la SADC et qu’elle en aura été une de défis !  « Sans notre équipe et nos administrateurs dévoués, nous n’aurions pu soutenir autant d’entrepreneurs à traverser cette crise sanitaire sans précédent.  On s’en rappellera comme une année remplie de rebondissement où notre adaptabilité a pu faire la différence pour nombre d’entrepreneurs et leurs employés » a souligné monsieur Turgeon.

En plus de ses fonds d’investissements, l’équipe a été en mesure de gérer des fonds d’urgence, d’offrir le même service professionnel à distance, d’intégrer de nouvelles méthodologies de compilation de données tout en s’adaptant à la situation organisationnelle virtuelle engendrée par la crise.

PRÊTS ET CONSEILS D’AFFAIRES

Au cours de l’année 2020-2021, par le biais de ses fonds d’investissement, la SADC a déboursé 281 215$ en prêt à 8 entreprises. Les montants octroyés représentent un effet levier important puisque les retombées économiques sont évaluées à 1,21 M$ et ont contribué à la création et au maintien de 26 emplois.

Le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR)
Grâce au FARR, la SADC a déboursé 28 prêts pour un montant total de 718 647$, ce qui a permis le maintien de 42 emplois.

Le FARRATDEL permettait aussi de défrayer des honoraires d’experts pour accompagner les entreprises dans la mise en place de nouvelles façons de faire pour s’adapter à la situation liée à l’impact de la Covid-19. Un montant de 248 132 $ a ainsi été accordé en contribution non remboursable pour 42 projets, principalement web (commerce en ligne, refonte du site internet, etc.), ce qui a permis le maintien de 442 emplois.

Conseils d’affaires
C’est aussi 2 288 heures qui ont servi à l’analyse des demandes, aux suivis et conseils d’affaires aux entreprises d’ici. En sus des 10 entreprises accompagnées par le biais d’un projet en « Gestion humaine du changement », 11 entreprises ont été accompagnées pour des projets principalement de gestion des ressources humaines, de marketing web, en communication et en recherche d’information.

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL

Du côté des projets en développement local portés par la SADC ou réalisés en collaboration avec les acteurs du milieu, la SADC a investi 24 414 $ et 922 heures dans une trentaine de projets.

Parmi les projets initiés par la SADC, notons la mise en place d’un projet de réduction des déchets de plastique à usage unique pour les commandes à emporter avec 9 entreprises agroalimentaires, une formation sur la gouvernance des OBNL en mode hybride, la 4e édition du concours DD, deux formations sur l’outil ZOOM et l’animation virtuelle, une formation de groupe et un accompagnement personnalisé sur la gestion humaine du changement, un atelier d’information sur la coopérative d’employeurs, l’analyse de plusieurs initiatives de vente en ligne, le projet « client mystère »,  la valorisation des actions responsables des entreprises du territoire et une conférence sur la gestion du stress.

La SADC s’est également impliquée dans l’organisation d’une dizaine d’actions avec la Table Goûtez Lotbinière, de 3 activités de promotion des emplois et des employeurs avec le comité main-d’œuvre Lotbinière, la mise en place des circuits patrimoniaux du projet « Nous sommes Lotbinière » avec la MRC de Lotbinière, à la réalisation d’un sondage sur les besoins de formation, la mise en place du Défi OSEntreprendre et à diverses autres activités avec des organismes du territoire et d’ailleurs.

L’organisation a collaboré à plusieurs comités et tables de concertation, dont le comité de gestion du plan de développement de la zone agricole (PDZA), le comité de pilotage du projet d’économie circulaire Beauce-Appalaches-Lotbinière, le comité transport Lotbinière, la Table agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches, le Pôle agroalimentaire de Lotbinière et la Table de concertation et de développement communautaire.

Au cœur du développement économique depuis plus de 20 ans
Depuis sa création, la SADC a accordé près de 11,5 millions $ en 373 prêts accordés à des entreprises d’ici pour des investissements totaux de plus de 78 millions $, ce qui a permis la création ou le maintien de 2657 emplois.  Au niveau du développement local, en incluant les différentes contributions aux organisations, la SADC a investi 581 740 $ au cours des dernières années.

Reconnaissance des administrateurs
Les membres de l’équipe ont profité de l’occasion pour souligner les 15 ans d’implication au sein du conseil d’administration de monsieur Réal Turgeon et les 3 ans d’implication de monsieur Gilbert Breton.

Le Rapport annuel 2020-2021 est disponible ICI.


La mission de la SADC de Lotbinière est de contribuer au développement et à l’essor de la communauté de Lotbinière en offrant des services d’accompagnement en affaires et du financement adapté aux besoins des entrepreneurs, ainsi qu’en initiant et supportant des projets de développement socioéconomique.

Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) appuie les communautés, les villes et les villages touchés par la COVID-19

Le Fonds canadien de revitalisation des communautés (FCRC) vise à soutenir les communautés, les villes et les villages à travers le Canada afin qu’ils investissent dans des infrastructures qui contribueront à leur vitalité, qui soutiendront la cohésion sociale et économique et qui les aideront pour la relance.

Mis en œuvre par DEC au Québec, le FCRC vise à aider les organismes à but non lucratif, les municipalités et les communautés à réaliser des projets pour construire et améliorer des infrastructures communautaires afin qu’ils puissent se remettre des effets de la pandémie de COVID-19.

Possibilité de soumettre une demande d’aide financière dès maintenant !

Les demandes peuvent être déposées depuis le 23 juin 2021. Les projets admissibles qui sont prêts à débuter pourront être évalués dès le 23 juillet 2021. Les demandes continueront d’être acceptées et financées sur une base continue jusqu’à épuisement des fonds.

Le gouvernement accordera la priorité aux projets visant à :
• Revitaliser les centres-villes et les rues principales;
• Réinventer les espaces extérieurs;
• Créer des infrastructures vertes;
• Accroître l’accessibilité des espaces communautaires.

Les demandeurs sont donc encouragés à soumettre leur projet dès que possible.

Pour plus de détails, consultez le site Internet de DEC ou composez le 1 800-561-0633 (de 8 h à 16 h, du lundi au vendredi).

La SADC de Lotbinière est heureuse d’accueillir une nouvelle conseillère aux entreprises au sein de son équipe.

 

Madame Élisabeth Després possède un Baccalauréat en administration des affaires, option marketing. Grâce à son expérience d’entrepreneure, elle a pu acquérir de nombreuses connaissances sur la gestion d’entreprise et les enjeux auxquels les entrepreneurs font face.

Madame Després analysera les demandes d’aide financière des entreprises pour des prêts offerts par la SADC et elle fournira des conseils d’affaires.

Vous pouvez communiquer avec elle dès maintenant par courriel à edespres@ciril.qc.ca ou par téléphone au 418 728-3330 poste 225.

 

Pour connaître les membres de l’équipe, cliquez ICI.

La SADC de Lotbinière

La mission de la SADC est de contribuer au développement et à l’essor de la communauté de Lotbinière en offrant des services d’accompagnement en affaires et du financement adapté aux besoins des entrepreneurs, ainsi qu’en initiant et supportant des projets de développement socioéconomique.